special image logo

Comment les infirmières peuvent aider ?

Lorsqu’il est question de maladies infantiles, il serait quasiment normal de trouver des parents en désarroi. En effet, les parents sont les premières personnes à être affectées par la maladie des enfants. Ceux-ci perdent tous leurs moyens et ont même du mal à rester rationnels en fonction de la gravité de l’état de leur progéniture. Comme les infirmières sont le plus souvent les ambassadrices du milieu hospitalier auprès des petits et leurs parents, les implications de celles-ci sont sollicitées pour gérer ces situations.

Détendre l’atmosphère

Les infirmières ont la fibre du métier, elles savent comment réagir en n’importe quelle circonstance. Non seulement, elles sont présentent depuis l’admission d’un tout-petit en pédiatrie, mais restent disponible pendant toute la durée de l’hospitalisation. Celles-ci sont donc en mesure de discuter avec les parents, les rassurer et leur faire part des décisions et informations importantes concernant leur petit ; tout en utilisant un style de conversation adapté à la situation. En réalité, la présence d’une infirmière contribue à donner un côté humain au service de pédiatrie de l’hôpital.

S’engager auprès des enfants

Le personnel de l’infirmerie affecté au service de pédiatrie se démarque par son engagement auprès des enfants malades. Il ne faut jamais oublier que les enfants, en plus de souffrir des maladies et causes de l’hospitalisation, ont aussi peur. Pour rassurer les petits, il n’est pas rare de voir des infirmiers et infirmières se déguiser en super-héros. C’est un séjour l’une des techniques qui marchent et qui ramène le sourire sur les lèvres des enfants. Les infirmières offrent aux jeunes hospitalisés la douceur dont ils ont besoin au sein d’un établissement où le quotidien est rythmé par les analyses, les piqures et autres.

L‘hospitalisation, une phase délicate

L’hospitalisation est une étape difficile pour un petit. Selon son âge, il peut être affecté de différentes manières et son développement peut même être entravé. Il est coupé du monde qu’il connaît et de ses amis. Les enfants dès la naissance à 12 ans sont sujets à différents troubles de l’hospitalisation. Si les parents sont psychologiquement prêts à affronter cette épreuve, le rôle des infirmières serait de les assister et de leur montrer comment gérer la situation en fonction de l’âge de l’enfant.

pictures drawings